Aprés l'Allemagne, la Suisse et maintenant l'Italie, il serait temps que la France dise non au nucléaire. Aprés l'incident de Fukushima, il faudra qu'on réagisse face à ce phénomène qui atteindra forcément la France si l'on continu à l'utiliser.

"les Verts français espèrent réussir à reproduire la stratégie des Verts allemands : amener le Parti socialiste à la sortie du nucléaire, puis à terme, voir une partie de la droite faire de même" "le nucléaire en France représente plus de quatre cent mille emplois directs et individuels et 2 % du PIB" et "c'est le troisième employeur derrière l'automobile et l'aéronautique et un poste d'exportation significatif. Imaginez notre déficit commercial sans le nucléaire !" ; voilà ce qu'annonce Anne Lauvergeon mais sa réaction est typiquement capitaliste.Elle se souci plus des répercussions financières et des emplois perdus plutôt que du sort de la planète et des citoyens français. Ce n'est que de l'irrespect totale envers l'humanité. Elle préfère voir l'aspect politico-financier et néglige les risques si un incident tel que celui de fukushima arrive en France à cause de nos centrales.


Si vous êtes du même avis que moi, venez nombreux en discuter.